Recherche

LaDouce au pays des Merveilles

Déambulations d'une tendre curieuse

Botaniste un jour, botaniste toujours

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1563668287115189&id=885626698252688?sfnsn=scwspmo&extid=J488DQtAnsj3umhK&d=n&vh=e

Ovni littéraire à dévorer d’une traite

Ma consœur de table à l’école des fleuristes de Paris, Caroline, lisait cet opus fin février.

Elle n’était pas très volubile mais nous l’avait conseillé.

Avant le confinement j’ai pu me le procurer.

Il trainait comme tant d’autres et l’immobilisation obligatoire m’a permis de l’extirper de la pile de livres à lire (autrement dit ma PAL).

Ce livre est unique.

On y parle botanistes, voleurs, jalousies, fleurs, folie, mort et espoir tout à la fois.

Son auteur arrive à mélanger son histoire personnelle aux chercheurs aventuriers avant lui.

Un même chapitre peut commencer avec sa thèse sur une espèce de palmiers et se terminer au large de la Chine il y a quelques centaines d’années.

Ce livre va vous faire adorer ces doux fous de botanistes capables de se jeter dans un égout pour débusquer un nénuphar recherché des mois durant.

Je vais écrire un autre texte, plus lyrique, sur ces hommes mais franchement, en cette période de pandémie et de peurs, lisez cet ouvrage.

Vous vous rendrez compte de la puissance de la nature. Vous mesurerez la chance de vivre en sécurité. Le plaisir d’aimer.

Vous ne regarderez plus vos bambous et autres bégonias de la même façon (j’ai enfin compris mon aversion naturelle pour l’eucalyptus).

J’adore depuis quelques mois les feuillages et les « plantes vertes ». Ce livre m’encourage à adorer les bégonias, calatheas, alocasias et autres caladiums.

Merci Monsieur de dédier votre corps, votre coeur, votre âme et votre intelligence aux plantes.

Merci pour ce livre qui va rentrer dans la case rarissime des indispensables à ma vie.

Regardez « Comment créer son propre moodboard déco facilement » sur YouTube

Magazine Simple Things

Je vous ai déjà parlé de ce super magazine dans mon article sur mon tableau de bonheurs. Il n’est, en effet, constitué que de photos de cet ouvrage.

Je ne me rappelle pas la première fois où j’ai acheté ce magazine mais il m’a tout de suite plu.

De belles photos, de la mode, des idées de voyage, de déco.

Une nature toujours mise en valeur et une esthétique terracotta parfaite.

Mon mois préféré reste celui de l’automne mais je prends aussi plaisir à me l’offrir en d’autres occasions.

Dans ces instants de confinement loin de la nature, ce magazine réchauffe mon cœur.

Je vous le conseille donc les yeux fermés 😍

Regardez « Recette Indienne Les Nans Á La Poêle ₪ Pankaj Sharma » sur YouTube

Inviter un homme au restaurant

Depuis cet automne je cherche à inviter un homme délicieux au restaurant.

Banal pour certaines.

Nouveau pour moi.

J’aime avoir le privilège d’être invitée régulièrement au restaurant.

J’éprouve beaucoup de joie à rendre ce moment.

J’imagine déjà sa bouille adorable.

Sa voix d’éternel adolescent.

Rien ne me fait plus plaisir que de le voir rire.

Si vous saviez comme il est chou quand il fronce ses paupières et ferme un peu ses yeux en se renversant en arrière.

Il m’arrive encore de repenser à sa jouissance cette nuit là, dans ma bouche offerte à la violence de sa joie.

Bref.

Je vais bientôt inviter un homme au resto.

Et ce sera très beau.

Regardez « Cyclisme: Quel Equipement pour Faire du Velo de Route L’Hiver ? » sur YouTube

Manga sympa pour en apprendre plus sur le vélo

Avant mon accident je devais reprendre le vélo avec pour objectif d’aller ainsi au travail dans quelques mois.

Mes projets sont repoussés d’autant que mes vieilles peurs sont revenues et que je ne sais clairement plus faire du deux roues (on va remettre mon projet moto à plus tard du coup aussi).

Ce petit manga m’a tapé dans l’oeil à la Librairie l’Etabli d’Alfortville où j’ai mes habitudes.

L’histoire est simple, nous suivons les aventures d’un reparateur de vélos qui fait aussi de la restauration. Chaque chapitre correspond à une scénette sur un thème précis lié au monde du cyclisme.

Les personnages sont des animaux.

Le dessin est très sympa et les animaux-personnages fort sympathiques.

J’ai adoré la variété des situations et des gabarits.

Là un hamster cherche un vélo de course, là bas c’est un ours fan de vtt.

A chaque fois on en apprend un peu plus sur le monde du vélo. Ses réparations, ses champions, ses activités sportives ou plus cool.

Je ne vais pas acheter la suite de ces histoires mais je vais offrir cet opus à un enfant que je connais. Quand je le reverrai. Après la pandémie.

Rune de vendredi 3 avril 2020

Cela fait plusieurs jours que je ne vous mets plus mes runes.

Tirer une rune chaque jour fait partie des rituels.

Chaque longue journée de confinement garde, a minima, une dynamique réglée par quelques rituels.

Ils me semblent importants en ce moment.

Habiter le Temps.

Le savourer.

L’apprécier.

Et vous, ça se passe comment chez vous ? 😉

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑